2- 350 Fiches individuelles de mineurs lensois (sur plus de 26 000)

2e billet consacré aux fiches de mineurs, avec une présentation circonstanciée des informations qu’elles rassemblent.

Les fiches de la Société des Mines de Lens sont en effet les plus complètes. Ce sont également les seules à proposer une photo d’identité pour (presque) tous les mineurs recrutés, ce qui explique qu’elles soient sollicitées en premier lieu.

Voici ce qu’on y trouve, en décomposant chaque partie de ce qui s’appelle officiellement une Fiche-Situation, liée à l’adhésion (automatique) à la Caisse autonome (de retraite), chaque employé se voyant affecté un n° d’ordre (ici 42378) relevant d’une série (ici 99). La fiche présentée ici est celle – choisie presque au hasard – de Custodio De Oliveira [2006 1 6470], éventuellement complétée par des éléments tirés d’autres fiches.

Je reporte également les renvois de note qui émaillent la fiche et donnent une idée de ses modalités d’utilisation au quotidien, à commencer par

4. Rayer ou laisser subsister le premier mot suivant le cas

La fiche est structurée en trois blocs principaux :

1 – Identification

Je présente les éléments de gauche à droite :

On trouve pour commencer une Photo d’identité, selon les cas individuelle ou collective, avant d’être redécoupée et recadrée sur la personne concernée.

[2006 1 649]
[2006 1 6470]

Sur la photo de face, le (futur) mineur tient une ardoise sur laquelle sont inscrits ses nom et prénoms (« De Olivera Gustodie » [on remarque au passage que ni le nom ni le prénom ne sont correctement orthographiés, mais je peux attester que ce genre de choses persiste encore aujourd’hui]) et parfois un chiffre ou le nom du service auquel il est rattaché (ici le service « Electrique »)

La Fiche est semble-t-il établie par le Comité/Service médical des Mines de Lens, qui serait ainsi le producteur initial d’un document, par la suite complété par d’autres. Viennent ensuite les lignes consacrées à l’état-civil, et l’on imagine assez vite ce qu’il est envisageable de tirer à propos

  • du mineur : Nom, Prénoms, Date de naissance, Lieu de naissance, Date de mariage, Lieu de mariage, Nationalité, Déclaration d’étranger, Vacciné
  • de son épouse : Nom, Prénoms, Date de naissance, Lieu de naissance
  • de ses enfants : Prénoms et Date de naissance des Garçons et des Filles

La graphie des noms et des lieux étant parfois quelque peu aléatoire, il est souvent nécessaire de procéder à des vérifications. Les listes des communes du Nord et du Pas-de-Calais disponibles sur Wikipédia s’avèrent alors particulièrement utiles

La situation devient rapidement plus compliquée dès lors que l’on s’éloigne de Lens et/ou que l’on sort des frontières nationales. Il arrive alors que celui qui remplit la fiche retranscrive avec plus ou moins de précision et d’exactitude le nom qui lui est donné, ou encore que des variations orthographiques dues aux modifications de frontières compliquent le repérage.

Sur certaines fiches, on remarque également la présence d’une empreinte digitale qui participe de l’identification des employés de la mine. De même, il arrive que soit porté sur la fiche un complément postérieur, d’une autre main, indiquant les problèmes médicaux rencontrés par le mineur au cours de période d’emploi à la Société des Mines de Lens, ce qui confirme l’usage au moins pour partie médical de la fiche.

En complément, je renvoie à la communication de Raphaël Baumard, conservateur du patrimoine et directeur-adjoint des ANMT, intitulée « La santé des mineurs à travers leurs dossiers individuels. Le cas de la Compagnie des mines de Lens (France) », qui précise et prolonge cette trop rapide présentation, en particulier sur le versant médical [Santé à la mine. Acteurs et système de soins, Actes du colloque international organisé par le Centre Historique Minier à Lewarde les 4 et 5 avril 2019, p. 74-80].

2 – Périodes d’emploi avec 10 cases prévues

En zoomant un peu, on observe le nombre et  la précision des informations recueillies par la Société dans le cadre de ce qui s’apparente à la fois à une gestion des ressources humaines  disponibles [Force – Caractère – Aptitudes] et à une surveillance au plus près de l’individu [Motif (de la Sortie) – Durée des services – Profession – Domicile actuel et précédent – Dernier patron], même si toutes les lignes ne sont pas systématiquement remplies

2. Les sorties pour service militaire doivent être inscrites à l’encre rouge

3. A remplir par le chef de service

1. A tenir régulièrement à jour (au crayon)

5. Commune, coté, rue, numéro (au crayon)

3 – Mutations

Le nombre des mutations potentielles semble attester d’une intériorisation d’un possible Turn-over au sein même de l’entreprise


5. Pour les mutations, n’indiquer que la sortie

 

A suivre, le 3e billet : « Présentation du corpus étudié »

 


Matthieu de Oliveira

MCF en Histoire contemporaine Université de Lille - Faculté des Humanités - Département d'Histoire Responsable du Master Archives Eternel Padawan

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search